Construction sans pont thermique

Mardi 15 avril 2014, par lamaisonpassive // Certification Produit

Liste des produits certifiés

Une construction peut donc être considérée comme "à faible pont thermique" et certifiée, lorsque la dégradation de l’enveloppe thermique à cause des ponts thermiques peut être compensée par une amélioration des façades opaques aux conditions suivantes :

1. Valeurs de situation :

- Température intérieure (Ti) : 20 °C
- Température extérieure (Te) : 0 °C
- Température de cave (Tc) : 10 °C
- Température du sol (Tg) : 10 °C
- Résistance superficielle intérieure (Rsi) : 0,13 m²K/W
- Résistance superficielle extérieure (Rse) : 0,04 m²K/W
- Résistance superficielle cave (Rsc) : 0,17 m²K/W
- Résistance superficielle sol (Rsg) : 0 m²K/W

2. Mesure de référence : métrés extérieurs

3. Les critères pour la reconnaissance sont :

Construction pauvre en pont thermiques (&Psi · l + &chi) / A plus faible ou égal à 0,025 W/(m²K) avec : &Psi : coefficient de pont thermique linéique l : longueur des ponts thermiques linéiques &chi : coefficient de pont thermique ponctuel A : surface de référence (surfaces des façades opaques)

Températures de surface pour tous les détaiuls de connexion > 17°C Etanchéité à l’air : La construction doit être durablement étanche à l’air. Le niveau étanché à l’air doit être clairement reconnaissable dans les plans de réalisation (par ex. avec un crayon rouge) et la mise en oeuvre doit être clairement expliquée.

Exigences - Certification des constructions absentes de ponts thermiques sous forme de pdf à télécharger (129 kB)